Saison 2018-2019

Pour célébrer la fin du centenaire de la Paix 1918, Lyon Metropole Orchestra produit un concert exceptionnel à plusieurs titres : originalité d’un programme spécifique, mise en œuvre avec un grand chœur de 100 exécutants, symbolique du lieu de concert. Ce projet intitulé « Le visage de la Paix » a été présenté les samedi 24 et dimanche 25 novembre 2018 en l’église Ste Thérèse de Villeurbanne.

Le programme s’articule autour d’une pièce principale « le Visage de la Paix », composée par Matthieu Burgard pour le centenaire de la fin de la Grande Guerre sur des poèmes de Guillaume Apollinaire et de Paul Éluard. En ce sens, Lyon Metropole Orchestra poursuit une programmation active en faveur de la création contemporaine en mettant en valeur des œuvres de notre époque.

Pour deux soirées exceptionnelles, Lyon Metropole Orchestra retrouve le chœur Blok’Notes avec qui nous avons partagé déjà plusieurs concerts exceptionnels, tels que le festival « c’est la reprise ! » en 2011 qui a réuni 2500 spectateurs à la Bourse du Travail de Lyon, ou encore leur participation remarquée au concert donné ensemble à l’auditorium de Lyon en l’honneur du 70ième anniversaire de Léonard Slatkin en septembre 2014. Blok’Notes réunit pour l’occasion un grand chœur de 100 exécutants parmi des musiciens issus d’autres ensembles de la région comme les chœurs : Ubi Cantus de Saint-Etienne, commanditaire de l’œuvre, le chœur des Marais de Villefranche et deux autres chœurs lyonnais en cours de recrutement.

Préparés vocalement par Mariette Wilson, la réunion de ces choristes revêt un caractère remarquable par leur effectif et le rassemblement du large territoire musical qu’ils représentent.